0 300 minutes 2 mois
Spread the love

La Guinée, elle, s’est arrachée pour éliminer le Rwanda (72-68). Après cette grosse performance, les Guinéens ont rendez-vous avec la Côte d’Ivoire.

L’autre match de barrage disputé ce lundi a offert son lot d’émotions aux joueurs et spectateurs. Le Rwanda, face à son public, a cru tenir sa qualification avant de subir le retour d’enfer de Guinéens déchaînés. Après une première moitié de rencontre très disputée, où l’écart de points n’a jamais été supérieur à 4, le Syli ne menait que 31-30. Dans le troisième quart-temps, les Rwandais ont enclenché la seconde face à une Guinée soudainement impuissante. A 12 minutes de la fin, le Rwandais était en tête, 54-44.

Seulement voilà, la réussite a changé de camp dès l’entame de lu dernier quart-temps, et les Guinéens ont refait surface en un éclair. Leurs adversaires sont restés au contact mais n’ont jamais pu inverser la tendance à nouveau. Si la sélection rwandaise s’est avant tout appuyée sur Kenny Gasana (28 points), la Guinée a été plus homogène avec quatre hommes à plus de dix points (16 pour Cédric Mansaré, 15 pour Cheick Sekou Condé, 13 pour Mohamed Queta et 12 pour Abdoulaye Sy). Avec en plus une mire bien réglée sur la ligne des lancers francs (77,3% de réussite, et un 8/8 pour Mansaré), le cocktail guinéen a eu raison du Rwanda à Kigali (72-68).

Eliminée au premier tour avec trois revers en autant de matches lors de l’Afrobasket 2017, pas plus chanceuse lors des éditions précédentes de 1962, 1980, 1983 et 1985, la Guinée s’invite pour la première fois en quarts de finale. Elle aura face à elle la redoutable Côte d’Ivoire, impeccable au premier tour (trois matches, trois victoires).

SOURCE : RFI

Laisser un commentaire